Renforcement des capacités des réseaux communautaires de Nord Efate à l’appui de la préservation durable des ressources marines

Une équipe de spécialistes du milieu marin effectuera une visite à Nord Efate (Vanuatu) du 5 au 19 mai afin d’évaluer, en collaboration avec des responsables locaux, des réseaux environnementaux communautaires, des ONG, les pouvoirs publics et les autorités compétentes, les capacités et les activités nécessaires à la pérennisation des ressources marines locales.

La visite est organisée par le projet RESCCUE, que pilote la Communauté du Pacifique (CPS), et dont l’objet est de renforcer la résilience des écosystèmes et des communautés d’Efate Nord face au changement climatique.

Cette mission, menée en concertation avec les populations locales, aura pour but d’évaluer l’état des ressources marines de la région et de mettre à la disposition des communautés les compétences, les connaissances et les méthodes nécessaires à la conception et à la mise en œuvre d’activités de suivi des ressources et de planification, dans le cadre des programmes qui seront engagés à l’avenir à Nguna-Pele et à Tasivanua.

Les communautés de Nord Efate, à l’instar d’autres petites communautés insulaires et côtières, subissent de plein fouet les impacts du changement climatique et sont régulièrement exposées aux risques liés à l’élévation du niveau de la mer et aux effets des cyclones tropicaux.

Les réseaux communautaires de Nguna-Pele et de Tasivanua ont entrepris d’assurer le suivi et la protection de leurs ressources marines et de mettre en œuvre des activités d’adaptation au changement climatique. L’assistance reçue au titre du projet RESCCUE a été intégrée aux programmes que ces réseaux mènent à l’échelle locale.

La mission attendue sur place s’appuiera sur les activités et les projets de terrain mis en œuvre, à la fin de 2015 et au début de 2016, pour promouvoir l’implication des communautés, l’objectif étant de recenser les principaux enjeux environnementaux auxquels sont confrontés les communautés locales et les organismes compétents, et de définir en conséquence les mesures d’adaptation à prendre en réponse au changement climatique.

Les spécialistes participant à la mission s’emploieront principalement à faciliter les processus participatifs et le renforcement des capacités, à évaluer la santé des écosystèmes marins et à mesurer la qualité de l’eau, en vue de l’élaboration d’un plan d’action qui débouchera, à terme, sur un plan de gestion intégrée des zones côtières de Nord Efate.

L’équipe sera composée de Johanna Johnson, David Welch et Jane Waterhouse, du cabinet-conseil C2O Coasts, Climate and Oceans, et de Michelle Devlin, Brett Lyons et Andy Smith, du Centre for Environment Fisheries and Aquaculture Science (CEFAS), basé au Royaume-Uni. Tous ont à leur actif plusieurs décennies d’expérience dans les domaines des sciences de la mer et de la gestion des ressources. Ils travailleront en collaboration avec des ONG et des experts locaux.

Le Projet RESCCUE est financé par l’Agence française de développement et le Fonds français pour l’environnement mondial. Il est mis en œuvre avec l’aide du ministère des Affaires étrangères de Vanuatu et coordonné par la CPS.

Contact médias :

Kylie Mullins, correspondante nationale, kmullins@devservices.net /772 7356
Lauren Robinson, Coordonnatrice des relations presse CPS, LaurenR@spc.int

Lien utile :

Projet RESCCUE

Division

Durabilité environnementale et changement climatique
RESCCUE